AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mémoires - [Aurore Blanche] <Menthane Voulcanos>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Menthane Voulcanos

Menthane Voulcanos

Messages : 449
Date d'inscription : 21/05/2009
Localisation : Brâkmar, Salle de Fondation

Mémoires - [Aurore Blanche] <Menthane Voulcanos>   Empty
MessageSujet: Mémoires - [Aurore Blanche] <Menthane Voulcanos>    Mémoires - [Aurore Blanche] <Menthane Voulcanos>   Icon_minitimeLun 6 Juin - 14:58

J’avoue m’être réjoui en entendant parler pour la première fois de ce groupe. Il devait s’agir d’une fin de semaine assez chargée, et un Espion me rapporta le plus sereinement du monde qu’un mouvement Bontarien avait été érigé, dont l’objectif suprême était de « Tuer Voulcanos ».
Cela signifiait deux choses importantes à mes yeux : d’abord, le Monde des Douze sentait ma présence et celle de Brâkmar, et cette dangereuse existence devait absolument être mise à mal ; ensuite, cela voulait dire que l’influence de mon Clan grandissait, et que malgré l’accroissement du nombre de nos ennemis, nos projets invoquaient la plus grande crainte.

Je me souviens m’être rendu en personne à Bonta, incognito, accompagné du fleuron de ma petite armée de l’époque. Nous avions atteint le bâtiment de l’Aurore Blanche (qui se situait à deux pas à l’Ouest de Zaap de la Cité) et il s’agissait dès lors d’un prodigieux spectacle où, des deux côtés de ce petit pont blanc, se trouvaient les principaux acteurs de Bonta et de Brâkmar.
J’ai d’ailleurs pu y rencontrer pour la première fois ce jeune Sepher Hazielle, le fondateur de l’Aurore Blanche et le premier à y inscrire des menaces à mon nom. Il venait à peine de quitter les bras trapus de Danathor et se lançait dans une carrière militaire. Selon ses dires, je devais être celui qui lui rapporterait tous ses galons.

Hélas, il s’avérait qu’au fil de nos rencontres je ne me montrais pas aussi facile à vaincre qu’il n’osait le supposer. D’ailleurs, je pense que ce manque de méfiance à mon égard a été le principal acteur de sa triste fin. Mais avant de poursuivre, me vient subitement l’envie de parler de mon Némésis : Sil.


Il s’agit d’un disciple de Xélor – encore en vie à l’heure où je m’exprime – dressé par les canons de Bonta et dirigé corps et âme par les principes de l’Aurore Blanche. D’ailleurs, à l’effacement de Sepher Hazielle (je pense qu’il est parti apprendre comment combattre) c’est à Sil qu’ont été confiées les clefs de l’Aurore. Et d’ailleurs il a été un adversaire plutôt épatant.
J’ai beaucoup aimé l’ensemble de nos confrontations, toujours très théâtrales ! Il arborait sa tenue blanche habituelle tandis que je me présentais face à lui vêtu d’un rouge Brâkmarien. Et cela dura pendant des mois (dirais-je des années), à nous rencontrer sur des terrains hostiles et à déjouer nos plans au fur et à mesure.


Me vint un jour une idée qui permettrait aux Tempêtes Pourpres de repousser la menace de l’Aurore Blanche, et ce pour toujours. Nos différents espions s’attelèrent à la tâche qu’était celle de retrouver Sepher Hazielle. Il fut localisé sur une île isolée de la Mer Cantile. Revenant à Bonta à bord d’un bateau, un pirate Brâkmarien payé par mes soins lui tendit une embuscade et le rafla en pleine mer. Bien évidemment, l’Aurore Blanche arriva tant bien que mal à se frayer un chemin dans Brâkmar pour y retrouver leur Héros.
Néanmoins, tout se termina au port de la Cité Pourpre : luttant tant bien que mal contre mes Chevaliers, Hazielle n’était plus celui dont nous avions mémoire il y a deux années de cela. Il était faible, démotivé et rabattu. Une fois les membres de l’Aurore Blanche arrivés sur place, la tête de Sepher Hazielle venait de se détacher de son corps pour aller nourrir les poissons du port. Bien évidemment, l’euphorie avait gagné les Bontariens qui s’engagèrent dans des représailles farouches. Néanmoins, avec l’arrivée des troupes de la Milice de Brâkmar sur place, ils quittèrent bien rapidement la Cité Pourpre sans même pouvoir récupérer le corps de leur bien aimé fondateur, lequel garnit encore les fonds marins de notre aimable port.

Cet événement signa à mes yeux la fin d’un cycle à la fois amusant et intellectuellement jouissif. Avec l’Aurore, mes défaites n’en étaient jamais réellement, et tous nos conflits obtenaient toujours des conclusions d’une grande qualité. La mort de Sepher Hazielle a bien évidemment secoué leurs rangs, mais je suis sûr qu’aujourd’hui ils méditent déjà sur une façon ou une autre de revenir sur scène.
Après tout, Sil est toujours en vie, et comme moi il reste un symbole de la motivation de sa Cité à vouloir défaire sa Sœur Ennemie. Les Dieux doivent prendre un si grand plaisir à admirer nos rencontres qu’ils nous empêchent perpétuellement de nous anéantir mutuellement.


Mais Sil et moi savons qu’un jour ou un autre, le clap de fin devra retentir pour l’un ou l’autre camp. Gageons que l’Histoire se souviendra du Passé, et que le Futur sera au moins aussi fantastique que ce dernier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mémoires - [Aurore Blanche] <Menthane Voulcanos>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» RP Tallulah = el tigrillo vs Discoot ( Imagination et mémoires pour un examen )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Consulat des Tempêtes Pourpres :: La Bibliothèque de Brâkmar :: Lectures et Connaissances :: Ouvrages de la Protectrice Hécate-